Skip to content
avril 11, 2011 / matthieuhenguely

WikiLeaks: Quelques dates marquantes

WikiLeaks, ce n’est pas que les câbles diplomatiques ainsi que les révélations autour des guerres en Irak et en Afghanistan. Depuis 2006, le site a « sorti » d’autres affaires – certes moins médiatisées – mais également intéressantes.

Voici en quelques lignes, une chronologie de WikiLeaks et de ses révélations.

 

 

2006

4 octobre Le nom du site web est officiellement déposé. Lancement définitif du projet WikiLeaks.

Décembre Le premier document est publié sur le site web. Il s’agit d’une note concernant un ordre d’assassinat politique en Somalie.

 

 

2007

Août Le journal britannique The Guardian publie une enquête en sourçant WikiLeaks

durant l’année Le site publie des documents administratifs relatifs au fonctionnement de la prison de Guantanamo.

 

 

2008

Janvier WikiLeaks publie des documents relatifs à la banque d’affaires suisse Julius Baer et ses pratiques d’évasion fiscale aux Îles Caimans. Suite à une plainte de la banque, un juge américain bloquera une première fois le site web.

Septembre Des captures d’écran de la boîte mail de Sarah Palin, alors candidate à la vice-présidence des USA, sont publiées par WikiLeaks.

 

 

2009

17 juillet WikiLeaks publie le rapport d’enquête de l’affaire Dutroux (lien vers un article du journal Le Figaro reprennant l’histoire)

novembre Affaire dite du « Climategate ». Wikileaks publie de nombreux documents (pincipalement des e-mails) qui remettent en cause les publications d’experts s’occupant des changements climatiques au Centre de recherche d’East Anglia. (Article du journal Le Monde suite à cette divulgation)

 

 

2010

5 avril Publication par le site web du film d’un raid d’un hélicoptère Apache à Bagdad. Durant ce raid, deux journalistes de Reuters et de nombreux civils sont abattus par les GIs embarqués dans l’hélicoptère. Premier grand « scoop » du site web. (Lien vers la vidéo, postée sur Youtube par WikileaksTV)

Mai Le soldat américain Bradley Manning est arrêté. Il est suspecté d’avoir donné de nombreux documents confidentiels à Wikileaks et notamment la fameuse vidéo. (Article du journal L’Express à son sujet)

26 juillet Le site publie 77’000 (puis 15’000 supplémentaires quelques mois plus tard) documents sur la guerre en Afghanistan (Le « Journal d’Afghanistan, 2004-2010 »). Le site web travaille alors en association avec les journaux The Guardian, Der Spiegel et le New York Times. Les Etats-Unis et certains gouvernements condamnent cette publication (lien TSR.ch).

12 août Reporters sans frontières dénonce l’irresponsabilité de Wikileaks dans une lettre ouverte à Julian Assange. Le fait de rendre public les noms de civils irakiens aidant les USA leur est reproché. Premières réelles critiques du site par des journalistes.

21 août Une plainte est déposée contre Julian Assange pour viol, en Suède.

22 octobre Wikileaks commence la publication de 400’000 rapports d’incidents en Irak, écrits par les GIs. Le journal Le Monde travaille également avec le site web.

18 novembre Un mandat d’arrêt international est lancé contre Julian Assange depuis la Suède.

28 novembre Début du « cablegate », la publication des câbles diplomatiques américains. Un nouveau journal commence une collaboration avec WikiLeaks: El Pais

17 décembre Le journal norvégien Aftenposten récupère les 250’000 câbles diplomatiques sans avoir signer d’accords avec Wikileaks. (Lien vers un Article du média en ligne Rue89)

 

 

2011

17 janvier Suite de l’affaire Julius Baer. Un ex-banquier du groupe (Rudolf Elmer) donne à Julian Assange lors d’une conférence de presse, deux CDs sensés contenir 2000 noms de clients de la banque fraudant le fisc. (Article AFP, repris par 24Heures)

23 janvier Publication de câbles diplomatiques par Al Jazeera et The Guardian « à la mode de WikiLeaks ».

12 février Le Temps annonce avoir reçu de WikiLeaks les « Swiss papers », 5’814 des 250’000 câbles diplomatiques

 

Pour la réalisation de cet article, nous avons utilisé deux articles signés Le Parisien et Challenge.fr ainsi que l’annexe chronologique du livre de Daniel Domscheit-Berg, « Inside WikiLeaks », Grasset, 2011, p. 327.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :